WebMaster - Site www.cotam0001.com
cotam0001
Flotte_Présidentielle
Galerie_Photos
L'Avion et le Président
Presidential Planes
BA107
Airbus_A330_Nicolas_Sarkozy
Prix_avion_présidentiel
Falcon_7X
Maquette Air Sarko One

Le 7 mai 1971, le Concorde emporte le président de la République française Georges Pompidou. C’est la première fois qu’un chef d’État utilise un prototype pour effectuer un voyage officiel. Durant ce vol, le président Pompidou donne une interview en direct au micro de l’ORTF, dans laquelle il a dit : « Je suis frappé par la stabilité de l’appareil à plus de deux milles kilomètres à l’heure. Je ne m’en apercevrai même pas, tant le vol est calme, doux et silencieux, si je ne voyais pas les côtes de France au loin, qui défilent devant nous à une vitesse extraordinaire. À tout le personnel de l’Aérospatiale, des ingénieurs aux techniciens et à tous les travailleurs, je voudrais dire, pour la joie qu’ils me donnent aujourd’hui, de tout cœur merci ».


À partir de 1981 jusqu’en 1995, après un voyage du président de la République française François Mitterrand en Chine avec l'avion subsonique, tous les voyages présidentiels lointains ont été effectués en Concorde. Celui-ci était aménagé en bureau et chambres à coucher dans la cabine avant, la cabine arrière étant réservée aux invités. Une photocopieuse était installée en cabine arrière.


De même, un système de cryptage des communications dites « sensibles » était installé avec un téléphone vers le bureau du président. Un pilote spécialiste radio était embarqué pour s’occuper des communications présidentielles.


Lors d'une visite du site spatial de Kourou en Guyane, l'avion présidentiel connut une avarie : après deux demi-tours au sol pour des problèmes de train avant, François Mitterrand dut changer d'appareil. (en plus, ce jour-là, le lancement de la fusée Ariane échoua et la fusée dut être détruite pour mauvaise trajectoire).


Il est interessant de noter que si les déplacements présidentieles sont aujourd'hui sous le feu de la rampe, il n'en a pas toujours été ainsi selon l'hôte de l'Elysée. Par souci d'équité, il est bon de rapeller que le Président Mitterand ne voyagait qu'en Concorde, et qu'un "s" serait d'ailleurs plus adéquat, puisque en effet un deuxième avion se tenait toujours prêt afin de pallier à la défaillance éventuel du premier. Lorsque l'on sait que la flotte de Concorde d'Air France ne comportait que 7 avions, c'est peu dire de l'impact que cette "location" opérait sur la Compagnie.


La liste des déplacements suivants a été établie selon les éléments que l'on peut trouver sur l'internet et en particulier sur le site de l'Institut National des Archives qui pour chacun d'eux en a conservé les reportages de l'époque pour les mettre à la disposition du public (service payant).


La première ligne indique généralement la destination ou la personnalité (ou la ville), la deuxième ligne indique le nom de l'émission ou du reportage, la troisième ligne désigne la châine de télévision et la date de diffusion. (Ce qui peut signifier que le voyage a pu avoir lieu quelques heures ou jours avant la date de diffusion).

  

     Contacter le WebMaster


Le contenu de ce site est diversement constitué d'informations reprises de l'encyclopédie en ligne Wikipedia, d'articles et de photos de l'auteur du site libres de droits, d'articles et de photos repris sur le web avec mentions des auteurs.

Si toutefois les auteurs de certains articles ou photos ne désirent pas voir leurs oeuvres figurer sur ce site, ils sont invités à le signaler par mail et les éléments concernés seront immédiatement retirés.

COTAM0001

L'avion du Président François Hollande